Restauration moto ZXR 400

Restauration moto collection : Kawasaki ZXR 400 en détails !

Restauration moto collection : qu’est ce que ça signifie vraiment ? Heureux propriétaire d’une Kawasaki ZXR 400, je me suis lancé dans ce que j’appelerais une “restauration” car je pense être allé assez loin tout de même dans ce qui a été repris, refait et vérifié sur cette moto.

Effectivement, restaurer une moto ancienne signifie le plus souvent partir d’une basse fortement détériorée ou ayant des pièces manquantes pour lui redonner ses lettres de jeunesse.

Mais c’est aussi parfois, comme dans mon cas, simplement pour remettre en parfait ordre de marche une moto roulante et complète, mais nécessitant un suivi ou un entretien méticuleux pour pouvoir bien fonctionner et livrer tout son potentiel avant que le pire finisse par se produire.

De nombreuses pièces deviennent difficiles à trouver, alors l’anticipation et les entretiens sont vos meilleurs alliés avec ces vieilles machines !

Les origines de cette moto

Comme déjà largement décrit sur ce blog, la moto est une importation des pays-bas. Modèle rare en France, surtout préservée et d’origine, je me suis lancé sur un pari pas forcément trop risqué … mais un pari quand même 🙂 !

Une fois la moto homologuée, les entretiens courants réalisés et quelques milliers de kilomètres parcourus j’ai tout de même senti qu’un plan d’action plus sérieux devenait nécessaire sur la moto.

Mes craintes et les objectifs du projet

Cette ZXR 400, bien que roulante, me donnait parfois quelques doutes et sueurs occasionnellement notamment au niveau du haut moteur et de la distribution.

Ces petits moteurs de 400 cc ont besoin de tourner vite pour développer leur puissance et les 60 cv disponibles à la roue le sont à plus de 11000 ou 12000 RPM ce qui implique de connaître dans quel étât se trouve la mécanique.

En cas de casse moteur, difficile de retrouver un 4 cylindres en si bon état à un prix raisonnable …

La priorité était donc de pouvoir démonter la distribution pour la refaire à neuf, contrôler l’étât des cylindres et pistons, de la culasse, et agir sur un maximum d’éléments périphériques comme les roulements de roues, les freins, les commandes, … pour que la moto soit agréable à rouler et sécurisée (autant pour elle même que son pilote ^^).

Après avoir passé pas mal de temps à accumuler les pièces j’ai pu démarrer les travaux qui se sont étalés sur une longue période, histoire de prendre le temps et d’être sûr de ce que je faisais !

Le but étant donc de pouvoir fournir un niveau de révision / remise en état au top sur la moto pour continuer à profiter du principal, à savoir continuer de rouler avec et lui permettre de parcourir nos belles routes (et nos beaux virages !).

Toutes les vidéos de restauration Kawasaki ZXR 400

The end …

Pour tout un tas de raisons, et malgré le fait d’adorer cette moto, j’ai pris la décision de m’en séparer.

Le fait que la moto ait été vendue en une journée après la diffusion de l’annonce prouve peut être que le travail a été bien fait 🙂 !

Châssis fabuleux, moteur incroyable, pêche d’enfer, look racing incroyable … mais le gabarit taillé pour les “japonais” aura principalement eu raison de ma volonté de m’en séparer. Accroupi sur la moto pour ranger mes 1m87 et à devoir toujours faire hurler le moteur au delà des 10000 tours par minute pour en tirer le meilleur, j’ai fini par choisir de me concentrer sur ma Kawasaki ZX7R pour le côté sportif et “à la bonne taille”, ma Yamaha TRX 850 pour la collection et j’ai finalement fait l’acquisition il y a peu d’une Suzuki 1200 GSX “Inazuma”.

Allez, faites vous plaisir bricolez et achetez des meules que vous adorez !!!

Category: DIY : Do It Yourself (tutoriels)MotoNon classé

3 comments

  1. Salut yogi
    Des petits nouvelles de l’avancement des travaux du zxr.
    Très inspiré par tes vidéos j’ai remplacer des joints des carbus, réglé la hauteur des flotteurs, réglé le jeu aux soupapes, et ô miracle tous marché et même mieux qu’avant.
    Je règle la synchro cette semaine …
    J’ai reçu la peinture ( bleu performances de Ford focus RS 2010 )et les stickers, y a plus qu’à …
    Encore bravo pour tes vidéos et conseils qui vont avec
    Bien cordialement Sébastien

  2. Salut, je viens de découvrir ton tuto car je cherchais des infos pour le stage perfectionnement avec les gendarmes, j’ai aimé ton expo développée 👍, tu t’y connais en mécanique et je voulais te demander vers quels corps d’entreprises pourrais je me retourner pour faire fabriquer des crash bars pour ma masaï furious de 2020 car aucun ne correspond ou n’est adaptable au modèle de ma 125 cm3. Si tu as 1 idée ?
    Merci et V à toi
    Nadia

    1. Salut merci pour ton commentaire ! Malheureusement je ne saurais pas trop comment t’aider car je n’ai pas de contact pour la fabrication en “soudure” de ce genre de pièces. As-tu regardé si des marques ou vendeurs à l’étranger proposent ce genre de produit peut être ? Merci à toi en tout cas d’avoir jeté un oeil à mon site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article by: yogi