support moteur 400 ZXR

Fabrication support moteur atelier 400 ZXR

This entry is part 8 of 10 in the series Kawasaki 400 ZXR

Pourquoi fabriquer un support moteur d’atelier pour mon 400 ZXR ?

Tout simplement … pour ne pas travailler comme un cochon 🙂

Voici à quoi ressemble le stockage de mon moteur après sa sortie du cadre de la ZXR en attendant le début des gros travaux dessus. L’objectif est de démonter entièrement et refaire le haut moteur (joints, chaîne distri, tous les petits et gros joints etc …) mais surtout de remettre à neuf le joint de culasse.

support moteur 400 ZXR

support moteur 400 ZXR

support moteur 400 ZXR

Les opération nécessitant de sortir le bloc cylindre et de mettre les pistons à nu, je n’ai pas du tout l’envie de bosser à même le sol, comme un forcené.

Design du support moteur

J’ai eu l’occasion de m’inspirer de quelques réalisations vues sur internet à propos de ce support moteur. Seul problème : TOUS sont des supports réalisés avec de la soudure. Je n’ai pas de poste et même si je sais le faire, je n’ai pas l’envie de m’engager dans une réalisation trop complexe et lourde pour un simple support moteur.

Alors, on fait comment ? En réfléchissant dans mon garage, j’ai percuté que deux gros morceaux de bois à la largeur idéale (les deux côtes à côtes font la largeur du support moteur principal) pouvaient m’être utiles. J’ai donc pu dessiner quelques croquis pour arriver à cela, uniquement avec de la découpe et perçage :

support moteur 400 ZXR

Et puis c’est démontable du coup, ce que ne permet pas un gros support soudé !

Ca peut vous sembler léger mais ça ne l’est pas du tout : les deux supports verticaux, les plus gros (tube rectangulaire acier) supportent le poids total du moteur, verticalement. Ils sont donc gros pour supporter le tout.

Une fois le moteur installé sur ses supports inférieurs, le centre de gravité aura bien sûr tendance à basculer le moteur en avant : les plats filetés supportent donc beaucoup moins de charge et ont pour seul rôle de retenir le moteur pour ne pas le voir basculer.

Du coup, c’est assez léger en matériaux et le temps de réalisation n’est pas excessif.

Le plus difficile ? Mettre le moteur tout seul sur le support … en superposant les couches de bois et parce que le moteur peut être soulevé seul c’est faisable, mais pas simple 🙂 !

Vu sous tous les angles

Je vous laisse profiter des photos ci-dessous pour mieux visualiser le concept …

support moteur 400 ZXR

support moteur 400 ZXR

support moteur 400 ZXR

support moteur 400 ZXR

support moteur 400 ZXR

Quand le moteur reste stocké il est bien plus facile de l’emballer pour le protéger de la poussière.

support moteur 400 ZXR

L’ensemble est doté de cornières pour éviter le basculement latéral, notamment lors des serrages. Le tout ici est posé sur une planche de manutention à roulette … très pratique pour le déplacer, se positionner face à la lumière etc …

Je suis plutôt satisfait de cette réalisation qui me permet vraiment d’aborder la suite des travaux sur le moteur avec facilité et plaisir. Du coup la suite ce sera début du démontage complet du haut moteur pour sortir la culasse et le bloc cylindres !

Series Navigation<< Quelle suite pour le projet ZXR 400 ?Démontage culasse ZXR avec cylindres >>

Category: DIY : Do It Yourself (tutoriels)Fait maisonMoto

2 comments

  1. Bonjour,
    Est-ce juste un support moteur ou, il est possible de démarrer le moteur pour le tester et le régler hors du cadre? As-tu des plans car, ton support m’intéresse vraiment.
    Merci d’avance pour ta réponse
    Dominique

    1. Salut Dominique, merci pour ton commentaire ! Malheureusement je n’ai pas de plans disponibles pour mon support moteur atelier de ZXR 400, je l’ai construit “en direct” dans mon garage. Mais le principe est assez simple en fait : le profilé en acier principal court du bas jusqu’à l’arrière du moteur et supporte le poids principal du moteur. Ensuite, les plats en acier ne font que de la reprise d’effort pour maintenir le tout en bonne position. Tous les décalages se font via des rondelles, et le tout serré et maintenu avec diverses tiges filetées. Lance toi tu verras finalement une fois démarré, c’est assez simple à réaliser. Si jamais j’ai le temps, j’essaierai d’ajouter un schéma à la main !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article by: yogi